SC OTTMARSHEIM VETERANS : site officiel du club de foot de OTTMARSHEIM - footeo

L’Euro, les cas Nasri et Ménez : Lloris dit tout et livre son bilan

28 juin 2012 - 09:51

L’heure du bilan a sonné pour les Bleus. Alors que le président Noël Le Graët va rencontrer Laurent Blanc pour évoquer son avenir, certains sont prêts à livrer leur analyse de l’Euro 2012. À commencer par le capitaine Hugo Lloris. D’abord sur un plan sportif. « Notre seconde période contre l’Angleterre (1-1) a été bonne, et on a bien maîtrisé le match et l’orage contre l’Ukraine (2-0). C’était un très bon résultat. Ce qui nous a fait du mal, c’est le match contre la Suède (0-2). Même si on était presque qualifiés, on aurait dû jouer d’une autre façon. On a donné l’impression d’un relâchement, ce qui, contre une bonne équipe et à ce niveau, ne pardonne pas. Cette défaite a coupé notre élan dans la compétition, mais aussi notre série sans défaite. En tant que gardien, je l’aimais bien, cette série, elle voulait dire quelque chose. Contre la Suède, d’ailleurs, ce n’est pas tant le résultat que la manière qui nous a fait mal. On avait le talent pour conquérir la première place du groupe, et on ne l’a pas fait… », déclare-t-il dans L’Équipe.

Mais évidemment, d’autres sujets ont vite été abordés : les clashs dans le vestiaire, les insultes de Nasri et Ménez et les sanctions attendues. Pour Lloris, les tensions qui sont apparues après le match face à la Suède n’avaient rien d’anormal. Le problème est plutôt venu après. « Le plus important, dans une compétition comme un Euro, c’est de calmer le jeu pour que ça ne dérape pas. On a eu une discussion dans laquelle on s’est dit les choses, et on est repartis. Enfin, en théorie, cela suffit pour que cela reparte vraiment, mais la manière dont toute cette scène a été révélée et interprétée a malheureusement touché le groupe. Un truc comme ça doit rester dans le vestiaire. C’est aux joueurs de faire la part des choses et de faire en sorte que cela ne soit pas su immédiatement à l’extérieur. Parce qu’après tout va très vite, et ça ne rend service à personne, ni à l’équipe ni aux joueurs concernés. C’est notre vie de groupe, notre vie de vestiaire, ça ne regarde personne ! (Agacé.) C’est là que tout cela me dérange vraiment. Parce que ce n’est pas la première fois que ça arrive », lâche-t-il. Encore le problème de la fameuse taupe… Pour le portier des Bleus, le responsable de la fuite a une volonté de nuire au groupe français.

« On sait qu’on a un groupe jeune et fragile. Après, la question est de savoir si ces fuites sont volontaires ou pas. On se demande, parfois. Celui qui balance ce genre de choses sait que cela va avoir un impact négatif sur l’équipe », explique-t-il. Sur l’affaire Samir Nasri, Lloris se montre compréhensif, même s’il regrette que cela rejaillisse sur toute l’ équipe de France. Pour lui, il s’agit d’un cas isolé. « Après son but contre l’Angleterre, il a exprimé certaines choses. Cela lui appartient. Cela lui a peut-être joué des tours, d’ailleurs, parce qu’il s’est mis une pression supplémentaire, et son devoir de performance est devenu plus élevé. Le problème, c’est qu’il a été dans le viseur, et que cela a touché indirectement l’équipe. Ce n’est pas à moi de dire si c’était bien ou pas, mais il a tout pour réussir, il n’a pas besoin de ça dans sa compétition. Après l’Espagne, c’était un problème entre lui et un journaliste, qui lui a dit “casse-toi”. Je ne cautionne pas les propos de Samir en réponse, il s’en est excusé depuis, d’ailleurs. Mais je trouve inadmissible qu’on résume le comportement de l’équipe de France à cet incident. (…) Résumer le comportement de vingt-trois joueurs à deux incidents, c’est profondément injuste », affirme-t-il.

Knysna et Kircha n’ont rien à voir et le portier se charge de le faire savoir. Un autre exemple avec l’échange verbal musclé avec Jérémy Ménez lors du match contre l’Espagne. L’insulte proférée par le Parisien à son capitaine en a choqué plus d’un. Mais Lloris révèle qu’il n’était pas blanc comme neige non plus ! « Soyons honnêtes, c’est moi qui lance les hostilités. Sur le terrain, il n’y a pas de sentiment à avoir, on n’a pas le temps de dire “s’il te plaît, excuse-moi”. Alors on se lance des flèches, mais ça n’empêche pas de se serrer la main et de se respecter à la fin. Je ne veux pas du rôle du gentil dans cette affaire. Je ne sais plus ce que je lui ai dit, mais je l’ai pourri, et c’était normal. Je ne sais pas non plus ce qu’il m’a dit, mais cela se passe comme ça dans n’importe quelle équipe. Après, on pourrait en discuter en prenant le thé (sourires), mais pas là, pas dans le feu de l’action », explique-t-il, non sans raison. Imaginer une sanction à l’encontre de Ménez pour cette histoire paraît farfelu aux yeux du gardien français. « Oui, vraiment. Parce que dans ce cas-là, il faudra moi aussi me sanctionner. Il faut arrêter avec les gentils, les polis, ceux qui ont une bonne tête… » Désireux de bien différencier Knysna de Kircha, Lloris n’a pas pris de gant pour raconter les aléas connus par les Bleus en Ukraine. Et au regard de son discours, pas sûr qu’il apprécie les commentaires salés provenant de tous les observateurs extérieurs au monde du football !

Commentaires

[Sujet supprimé] plus de 2 ans
Mario Bonicalzi a signé le livre d'or plus de 4 ans
SCO vient de remporter le trophée 500000 visites plus de 4 ans
ET USP a signé le livre d'or plus de 5 ans
2 tour challenge transfrontalier plus de 5 ans
FC Folgensbourg - SCO plus de 5 ans
Galerie du 09/06/2013 : nouvelles photos plus de 5 ans
sc ottmarsheim - vétérans / Sundhouse et sc ottmarsheim - vétérans / Bad Krozingen plus de 5 ans
FC Folgensbourg / sc ottmarsheim - vétérans et sc ottmarsheim - vétérans / FC Merxheim : résumés des matchs plus de 5 ans
sc ottmarsheim : nouveau joueur plus de 5 ans
sc ottmarsheim - vétérans / ST Croix En Plaine : résumé du match plus de 5 ans
FC Illfurth / sc ottmarsheim - vétérans : résumé du match plus de 5 ans
Turk - Freiburg / sc ottmarsheim - vétérans et FC Habsheim / sc ottmarsheim - vétérans : résumés des matchs plus de 5 ans
SCO - Andolsheim et David plus de 5 ans
Galerie du 13/04/2013 : nouvelles photos plus de 5 ans